Accédez à nos produits

Nos points de vente

> Rechercher un point de vente

Articles

07/01/2015

Les détecteurs de fumée deviennent obligatoires !

Les détecteurs de fumée deviennent obligatoires !

Un incendie domestique a lieu toutes les deux minutes. Pour diminuer les risques, le gouvernement a donc décidé de rendre obligatoire les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) dans tous les logements individuels.


Ces appareils permettent de détecter les fumées émises au début d'un incendie et d'alerter, par le biais d'un signal sonore, les occupants du logement du départ du feu.


Si les risques d'incendie sont considérablement diminués avec un détecteur - appareil qui s'installe en seulement quelques minutes et ne réclame presque aucun entretien - comment expliquer que peu de foyers en France en soient équipés (environ 10%), contre 89% en Angleterre, en Norvège et aux États-Unis ?


Le message relève de l'ordre de la santé publique, mais encore faut-il le faire passer :


Tous les logements français devront être équipés d'un ou plusieurs DAAF. Pourtant, à quelques mois de l'échéance, les particuliers s'interrogent encore sur son mode de fonctionnement, son positionnement dans le logement, son coût ou encore son entretien.


Qui est concerné ?


Tous les logements sont concernés, qu’ils soient nouvellement construits ou existants, qu’ils se situent dans un bâtiment collectif ou dans une maison individuelle.


Ou l’installer :


Pour tout savoir sur les détecteurs de fumée, leur fonctionnement, leur installation ou encore leur entretien, suivez le guide !


L'efficacité d'un détecteur de fumée dépend quasi-exclusivement de son emplacement. S'il est mal placé, il sera inefficace. Il faut donc réfléchir au lieu le plus adéquat.


Afin que le détecteur puisse capter le plus rapidement possible la fumée, les professionnels recommandent de l'installer au plafond, de préférence au centre de la pièce et à une distance d'au moins 30 cm des coins et des murs.


Pour que le signal sonore puisse réveiller les personnes endormies, il est conseillé d'installer le détecteur à proximité des chambres : dans le couloir qui leur donne accès, par exemple. Dans les habitations de grande surface, on pourra même en installer à l'intérieur même des chambres et dans les pièces mansardées, le détecteur devra être positionné à moins de 90 cm du point le plus haut du plafond.


Et pour un fonctionnement optimal sans déclenchements intempestifs, il convient de le placer à plus de 1,50 mètre d'un luminaire et à plus de 3 mètres d'une source de chaleur.


Enfin, on évitera de placer un DAAF dans les pièces d'eau, la cuisine, le garage ou la chaufferie, pour éviter que la vapeur ou les fumées de cuisson ne déclenchent l'alarme.


Articles de la même rubrique

Guide Isolation
Guide Isolation
03/01/2017
Isolation : consultez notre nouveau guide   Isoler, gagner en confort, réduire votre consommation d’énergie, adopter une démarche éco-constructive tout en bénéficiant des aides ...
Lire la suite
  • Spécialiste Gros Œuvre, maçonnerie, couverture, isolation, menuiserie, outillage, carrelage et sanitaire BigMat GIRARDON MATERIAUX
    est à votre service pour tous vos travaux de rénovation et de construction.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
le partenaire des médias